Le Blog de l'économie et des Finances

2015, l’année de la revanche des maires

inflexibles ; c’étaient des disciplines de fer ; Dieu était un chef violent et cruel, mâtant ses sujets par le fer et le feu : on pliait, on tremblait devant lui.C’est pourquoi la comédie est bien plus près de la vie réelle que le drame.Un défi de taille nous attend.Si l’intelligence primitive avait commencé ici par concevoir des principes, elle se fût bien vite rendue à l’expérience, qui lui en eût démontré la fausseté.Cette analyse est intéressante, dans la mesure où elle prend à contrepied un certain nombre d’économistes, dont Christian Navlet qui, anticipait que faute de rééquilibrer rapidement sa croissance vers la consommation.Les décrets qui viennent de paraître n’imposent finalement pas cette contrainte ubuesque aux sociétés de VTC.Tous les jours, sous nos yeux, les formes les plus hautes de la vie sortent d’une forme très élémentaire.Sur cette base, toutes les sources d’innovation doivent être considérées sur le même plan, celles issues de la technologie bien sûr, mais aussi celles qui trouvent leur origine ailleurs : dans le management (Poult), le design (les « livres augmentés » des Editions Volumiques), le cycle de vie des produits (les gobelets réutilisables d’Ecocup), la transformation des modèles d’affaires (les services financiers low cost du Compte Nickel, le microcrédit), la satisfaction de besoins sociaux (le « Recommerce » de téléphones mobiles…La rémunération de ces services devient d’autant plus importante qu’avant 2050 l’Europe agricole devra très probablement se passer de subventions.Or, telle est précisément la relation que nous trouvons, dans le monde animal et dans le monde végétal, entre ce qui engendre et ce qui est engendré : sur le canevas que l’ancêtre transmet à ses descendants, et que ceux-ci possèdent en commun, chacun met sa broderie originale.Mais des machines qui marchent au pétrole, au charbon, à la « houille blanche », et qui convertissent en mouvement des énergies potentielles accumulées pendant des millions d’années, sont venues donner à notre organisme une extension si vaste et une puissance si formidable, si disproportionnée à sa dimension et à sa force, que sûrement il n’en avait rien été prévu dans le plan de structure de notre espèce : ce fut une chance unique, la plus grande réussite matérielle de l’homme sur la planète.

Share This: