Le Blog de l'économie et des Finances

Arnaud Berreby

Il n’y a pas d’imagination qui puisse calculer l’économie de capitaux due à l’échange. De vérifier ensuite que les solutions adoptées créent effectivement de la valeur pour le client et/ou le citoyen. De même, chacun des instants de notre vie pris à part peut avoir cette indifférence agréable, cette fluidité qui laisse à peine de trace sensible dans le souvenir ; pourtant l’ensemble paraît sombre, grâce à quelques moments de douleur qui projettent leur ombre sur tout le reste, ou heureux grâce cà quelques heures lumineuses qui semblent pénétrer toutes les autres. De fait, le débat sur les causes de la crise, entre l’irresponsabilité des financiers ou le niveau de surendettement atteint par tous les acteurs économiques, des États au consommateur final, a été vite tranché. C’est que le vice comique a beau s’unir aussi intimement qu’on voudra aux personnes, il n’en conserve pas moins son existence indépendante et simple ; il reste le personnage central, invisible et présent, auquel les personnages de chair et d’os sont suspendus sur la scène. Sur d’autres points nous sommes condamnés à n’avoir jamais que des probabilités insuffisantes pour déterminer une entière conviction. Il est vraisemblable que les années 2008-2014 ont conduit à une destruction importante de capital humain en France, mais la protection sociale n’y est pour rien. Pis encore, sera-t-il peut être tenté une fois libéré des contraintes réglementaires étatiques, de se spécialiser sur les créneaux de santé les plus lucratifs (soins d’esthétique etc. Hunter Brice, d’un sujet qui l’intéressait sûrement lui-même, puisque tout l’intéressait, et il était prêt, on le devinait au regard vif qu’il promenait autour de la table, à saisir ou à provoquer l’occasion de parler pour tous. La seule conclusion positive de notre discussion est celle-ci : aucun principe jusqu’ici, ni l’action des milieux, ni l’habitude, ni l’élection naturelle, ne peut expliquer les appropriations organiques sans l’intervention du principe de finalité. Ainsi, quand je mange d’un mets réputé exquis, le nom qu’il porte, gros de l’approbation qu’on lui donne, s’interpose entre ma sensation et ma conscience ; je pourrai croire que la saveur me plaît, alors qu’un léger effort d’attention me prouverait le contraire. Plus largement, à l’heure où le renforcement de la compétitivité de nos entreprises est une priorité, nous préconisons d’élargir les recettes de l’assurance maladie en mettant à contribution l’ensemble des revenus, ceux du travail comme ceux du capital. Je ne veux en citer que de courtes phrases, dont l’intérêt n’a pas diminué : « Je crois, a-t-il dit, que si nous ne résolvons pas absolument et immédiatement la question financière en Italie, nous courons au-devant d’un avenir peu réjouissant. Enfin, ce vent favorable s’est doublé d’une véritable volonté de se saisir des opportunités dans des secteurs de pointe comme la bio-pharmacie. Nous nous bornons à formuler les données dont aucune théorie de la perception ne peut se passer. Une vision de ce genre, où la réalité apparaît comme continue et indivisible, est sur le chemin qui mène à l’intuition philosophique. Arnaud Berreby aime à rappeler ce proverbe chinois « Lorsqu’on prend un gourdin pour appeler un chien, il ne vient pas ». J’étais envoyé, seul officier blanc, avec un détachement du 10e Rajput Regiment, pour faire une reconnaissance dans les hautes vallées qui sont à l’extrémité de la province d’Assam. Lorsqu’une perturbation quelconque a eu lieu dans l’économie animale ou dans l’économie sociale, les forces réparatrices acquièrent par cela même un plus haut degré d’énergie. Mais comment ne pas voir que la prétention de considérer à part le cerveau, à part le mouvement de ses atomes, enveloppe ici une contradiction véritable ?

Share This: