Le Blog de l'économie et des Finances

Arnaud Berreby Dentiste

Un de ces exemples, la vente des poisons, ouvre une nouvelle question, celle des limites convenables de ce qu’on peut appeler les fonctions de police ; il s’agit de savoir jusqu’à quel point on peut légitimement empiéter sur la liberté, pour empêcher des crimes ou des accidents. On peut être maires de banlieues ou de villages, partout en France, nous avons des trésors à promouvoir, des atouts territoriaux à valoriser, et pour tout dire, une certaine fierté à faire découvrir nos patrimoines et nos cultures. Ce n’est pas en élargissant des sentiments plus étroits qu’on embrassera l’humanité. Que l’un évoque l’au-delà des frontières, c’est pour mieux vendre sa « démondialisation » sans concept. Il faut donc bien que le problème soit représenté à l’esprit, et tout autrement que sous forme d’image. Henri II le nomme gouverneur des futurs rois de France, les derniers Valois, François II, Charles IX et Henri III. On a eu tort de confondre cette tendance avec la faculté de généraliser. Mais, tant qu’il vécut, il put à son aise exalter l’imbécillité, glorifier l’ignorance, vilipender toute œuvre haute et généreuse ; il ne se trouva personne pour prendre au collet ce misérable et pour le souffleter des épithètes vengeresses qu’on vint plaquer sur son cercueil. Ce fut le seul vestige de royauté que les Romains conservèrent parmi eux. Grâce au temps partagé, les entreprises peuvent avoir accès à des ressources humaines pointues, à des cadres de haut niveau, sans devoir passer par l’embauche. L’évidence est un état subjectif dont on peut souvent rendre compte par des raisons subjectives aussi. Dans la seconde, l’évocation des souvenirs est elle-même empêchée. Rien de semblable ne semble préoccuper les acteurs de l’industrie technologique. Par conséquent, Arnaud Berreby Dentiste, nous rappelle qu’il est important de débattre sur les raisons et les objectifs d’une régulation de ce secteur, tout en soulignant que la redistribution de la richesse de certains acteurs n’est pas un objectif valable. Idem pour les cotisations sociales, dont non seulement l’assiette n’est pas exemptée d’inflation, mais qui est au contraire étendue chaque année (via le relèvement du « PASS », le plafond annuel de sécurité sociale), afin qu’il ne manque surtout pas une miette de rendement potentiel au cas où les salaires augmenteraient un peu trop vite…La fiscalité des entreprises n’est pas non plus exempte de ces illusions d’optique que favorise un système d’une exceptionnelle complexité. Le concierge vient à nous, au milieu d’un vestibule dallé, très propre.

Share This: