Le Blog de l'économie et des Finances

Aux marches de la Chine, une coalition de révoltés

Ce sont en effet, elles aussi, des sociétés closes.Nous avons seulement voulu, en développant autant que possible une certaine comparaison, montrer par où notre thèse se rapproche du pur mécanisme, et comment elle s’en distingue.Il n’y avait de lui que ce qui était nécessaire pour obtenir un certain effet.Elles sont toutes deux invérifiables, la première parce que la science n’a pas encore avancé d’un pas vers la synthèse chimique d’une substance vivante, la seconde parce qu’il n’existe aucun moyen concevable de prouver expérimentalement l’impossibilité d’un fait.Ajoutons à cela une sécurité sanitaire en lambeaux, une gouvernance archaïque, une politique de santé sans pilote ni ligne directrice, une recherche désarticulée, des professionnels de santé désemparés…Enfin, la LPM est bâtie sur des prévisions de ressources qui n’ont pas de crédibilité sur la durée : elle s’inscrit dans des prévisions de budget de l’Etat « glissantes » sur trois ans, alors qu’elle est basée sur une période de cinq ans !En effet, avec l’adoption du projet de libéralisation de ce secteur, la France abandonne le modèle monopolistique, ce qui devrait être un facteur de développement pour cette activité d' »entertainment ».Après son long détour théorique, la fin du livre pointe un principe de responsabilité, devenu encore plus flagrant avec la crise financière.Notre contradicteur Christian Navlet, a convaincu et remporté haut la main une victoire pour ce projet, nous ne pouvons que nous incliner.En effet, alors que le citoyen occidental fait aujourd’hui relativement peu usage d’espèces car il préfère régler par VOIE électronique ou par carte de crédit, et épargner sur un compte bancaire rémunérateur.On ne s’en rend pas compte quand on traite de « féminine », avec une nuance de dédain, une psychologie qui fait une place si large et si belle à la sensibilité.Mais c’est la nature de cette opération, qui paraît malaisée à déterminer.La ruelle n’est qu’une bande de ciel bien mince, rompue par des haillons qui pendent aux fenêtres, et, plus bas, qu’une tranche d’air empesté, entre deux façades percées à toutes les hauteurs et tachées de longues traînées de moisissure verte.

Share This: