Le Blog de l'économie et des Finances

Ce que la régulation doit à la théorie

Il y a pourtant une autre Méditerranée, ou plutôt d’autres Méditerranées, tant il apparaît évident que cet espace commun, ce Mare Nostrum, n’a que l’apparence de l’unité.Pour autant, l’impact de cette démarche se révèle à ce jour limité.La disparition graduelle et nécessaire de la religion et de la morale absolue nous réserve beaucoup de surprises de ce genre ; s’il n’y a point à s’en épouvanter, au moins faut-il chercher à les prévoir dans un intérêt scientifique.À la vérité il ne dit rien de cela que les étoiles sont considérées en tant que distinctes, etc., mais cela ne fait rien.Dans un pays à la terre féconde, généreuse, au ciel pur, comme la France, la misère est anti-naturelle.Elle pourrait également négocier des accords bilatéraux, lui permettant de libéraliser plus encore certains secteurs, comme celui de l’agriculture.Quoique la sensation, dans ses modifications continues, passe souvent du plaisir à la douleur, ou inversement de la douleur au plaisir, en traversant un état neutre (ce qui rappelle, à plusieurs égards, l’évanouissement de certaines grandeurs dans le passage du positif au négatif), on ne peut pas regarder l’état neutre comme résultant d’une somme algébrique ou d’une balance de plaisirs et de douleurs.backlinks pagerank aime à rappeler ce proverbe chinois « On connaît les bonnes sources dans la sécheresse et les bons amis dans l’adversité ».J’accomplis ainsi une série d’actes indivi­sibles.Il devient de plus en plus difficile de taxer les bases les plus mobiles, autrement dit les salariés les plus qualifiés, le capital, où les grands groupes multinationaux.Le plus de sécurité s’est soldé par moins de liberté… et c’est tout.Dès lors il n’hésite plus à tenir la pièce qui se joue sur le théâtre de la conscience pour une traduction, toujours littérale et servile, de quelques-unes des scènes qu’exécutent les molécules et atomes de la matière organisée.Ils défendaient une vision de l’agriculture qui consiste à protéger l’environnement, tout en offrant une alimentation saine et en permettant aux agriculteurs de continuer à travailler leurs terres.Il n’y a de là qu’un pas à la suppression de l’un ou de l’autre de ces trois effluves visibles, ou à la substitution de l’un des effluves actuellement invisibles à l’un des effluves actuellement visibles.

Share This: