Le Blog de l'économie et des Finances

Contre la défiance, créons l’empreinte sociale

Nous y sommes prêts, car nous croyons qu’il y a urgence.Il semble que le rire ait besoin d’un écho.Les perceptions diverses du même objet que donnent mes divers sens ne reconstitueront donc pas, en se réunissant, l’image complète de l’objet ; elles resteront séparées les unes des autres par des intervalles qui mesurent, en quelque sorte, autant de vides dans mes besoins : c’est pour combler ces intervalles qu’une éducation des sens est nécessaire.Alors que le cycle de Doha avait été annoncé comme celui « du développement », supposé apporter un avenir meilleur et plus juste à la majorité des populations de la planète, le résultat de Bali montre à quel point cette affirmation était sans fondement.Mais nous ne nous reposons qu’un instant.C’est un beau, gros, court, jeune vieillard, gris pommelé, rusé, rasé, blasé, qui guette et furette, et gronde et geint tout à la fois.Et si, dans les jeux de l’enfant, alors qu’il manœuvre poupées et pantins, tout se fait par ficelles, ne sont-ce pas ces mêmes ficelles que nous devons retrouver, amincies par l’usage, dans les fils qui nouent les situations de comédie ?Elles sont censées, comme l’enfance ou la vieillesse d’un être vivant, caractériser une période dont elles exprime­raient la quintessence, tout le reste de cette période étant rempli par le passa­ge, dépourvu d’intérêt en lui-même, d’une forme à une autre forme. »Il faut que tout change pour que rien ne change » : l’adage de femme ukraine paraît coller comme un gant à l’histoire de la formation professionnelle en France depuis des décennies.Elles sont non seulement génératrices de valeur et de cash mais impactent la confiance que les entreprises inspirent à leurs partenaires financiers, voire à leurs fournisseurs.Mais, dès qu’on met les Idées immuables au fond de la mouvante réalité, toute une physique, toute une cosmologie, toute une théologie même s’ensui­vent nécessairement.

Share This: