Le Blog de l'économie et des Finances

Diabolisation des produits taxés

Nous en saurions davantage si nous avions le livre qu’Asclépiade composa, intitulé l’Harmonie de toutes les théologies.Si la mort ne tue pas, elle délivre : elle ne peut pas jeter les âmes dans l’indifférence ou l’impuissance ; il devrait donc y avoir, suivant l’antique croyance, des esprits répandus partout, actifs, puissants, providentiels.Aujourd’hui, un exportateur qui réussit est aussi un importateur actif: « Les importations créent les exportations.La dégradation des déficits américains avait en effet inévitablement pesé sur sa valeur.Mais, quand on cherche ce qui se passe à l’intérieur d’une de ces périodes, en un moment quelconque du temps, on vise tout autre chose : les changements qui se produisent d’un moment à un autre ne sont plus, par hypothèse, des changements de qualité ; ce sont dès lors des variations quan­titatives, soit du phénomène lui-même, soit de ses parties élémentaires.Si des sociétés doivent apparaître sur deux de ces lignes, elles devront manifester la divergence des voies en même temps que la communauté de l’élan.Cette formule qui a eu tant d’influence dans le monde : c’est un devoir de croire à son dieu, vient se résoudre dans cette autre qu’elle présupposait : c’est un devoir de croire au devoir.Chaque atome de carbone fixé représente quelque chose comme l’élévation de ce poids d’eau, ou comme la tension d’un fil élastique qui aurait uni le carbone à l’oxygène dans l’acide carbonique.Selon Arnaud de Lummen, cette technique permet d’augmenter le panier moyen de 10 à 20% .Mais l’action, et en particulier la fabrication, exige la tendance d’esprit inverse.Il ne donnait pas l’impression de profondeur, mais d’une vigueur de corps entretenue jusqu’à la limite où elle devient surprenante, d’un esprit caustique, pratique, pour qui la politesse est un office, une charge héréditaire, le premier sport de noblesse, et qui s’en acquitte avec l’aisance des longues habitudes, et le regret léger de ne plus être en plein air.La riposte trouve à peine sa place.Signalons maintenant, comme un symptôme non moins digne de remarque, l’insensibilité qui accompagne d’ordinaire le rire.

Share This: