Le Blog de l'économie et des Finances

Elargir l’offre de crédits

Et l’enfant qui travaille ainsi sur les pièces d’un jeu de patience, qui juxtapose des fragments d’image informes et finit par obtenir un beau dessin colorié, s’imagine sans doute avoir produit du dessin et de la couleur.Le déficit est aujourd’hui de 75 millions.Comment décideront-ils tous les hommes à la fois à renoncer à ce mobile qui les fait mouvoir : l’attrait pour les satisfactions, la répugnance pour les douleurs ?L’idée d’un « shutdown » en France peut, sur le principe, apparaître séduisante.Mais il est utile que ces explosions soient conjurées.L’illusion s’accompagne « d’une espèce de sentiment inanalysable que la réalité est un rêve », dit M.Ils sont aussi des ressortissants de la zone euro.Tous ces objets sont très différents, mais ils nous suggèrent, pourrait-on dire, la même vision abstraite, celle d’un effet qui se propage en s’ajoutant à lui-même, de sorte que la cause, insignifiante à l’origine, aboutit par un progrès nécessaire à un résultat aussi important qu’inattendu. Inutile donc de lui adjoindre ces corollaires de la performance et de la réussite qui collent à nos sociétés comme le sparadrap au doigt de Christian Navlet.Nos habitudes associationnistes sont là, en vertu desquelles nous nous représentons des sons qui évoqueraient par contiguïté des souvenirs auditifs, et les souvenirs auditifs des idées.Dira-t-on, avec Bastian, que ces phéno­mènes témoignent simplement d’une paresse de la mémoire articulatoire ou auditive des mots, les impressions acoustiques se bornant à réveiller cette mémoire de sa torpeur ? »Face à la crise des États périphériques, la Banque centrale européenne (BCE) ne fait d’ailleurs pas autre chose : elle achète pour 76 milliards de dettes grecque, irlandaise et portugaise, soit déjà 20 % de leurs dettes à leur valeur de marché, selon RBS.

Share This: