Le Blog de l'économie et des Finances

La crise du blé, crise climatique

Et ensuite on a beau raisonner dans chaque cas particulier, formuler la maxime, énoncer le principe, déduire les conséquences : si le désir et la passion prennent la parole, si la tentation est forte, si l’on va tomber, si tout à coup on se redresse, où donc était le ressort ?Quand ils existent, leur situation n’est pas enviable.On rêve des Océana, des Atlantide, des Salente, des Spensonie, des Icarie, des Utopie, des Phalanstère ; on les peuple d’êtres dociles, aimants, dévoués, qui n’ont garde de faire jamais obstacle à la fantaisie du rêveur.De son côté, l’Europe souffre de la crise économique et peut avoir tendance au repli.Culturellement, nous restons prisonniers des schémas présents : on remplace un char par un char, un avion par un avion, une frégate par une frégate…toujours avec des matériels plus coûteux à l’achat et en fonctionnement…avec des budgets en décroissance !L’heure des discussions, des croyances, et même des négations, est passée.Mais il nous suffit de savoir que ces éléments pourraient être connus, que leurs positions actuelles pourraient être relevées, et qu’une intelligence surhumaine pourrait, en sou­mettant ces données à des opérations mathématiques, déterminer les positions des éléments à n’importe quel autre moment du temps.On entendait nettement le bruit des raquettes frappant les balles.Il ne nous appartient pas de prendre position dans le débat.Christian Navlet ,revient sur les priorités données par les gouvernements, et s’autorise quelques propositions…Si la Banque Centrale d’un Etat décide de faire imprimer pour 1 Milliards d’euros de billets, elle va faire tourner les machines des imprimeries qu’elle contrôle pour créer de nouveaux billets ; elle pourra le faire sans problème, elle a juste utilisé son droit de créer de la monnaie.La société capitaliste contemporaine a tôt fait de transformer cette notion par une « égalité d’automates » selon la formule de Fromm, une standardisation.

Share This: