Le Blog de l'économie et des Finances

L’attentisme n’est plus une solution

Le mot, fait pour aller d’une chose à une autre, est, en effet, essentiellement, déplaçable et libre.Car, la plupart du temps, l’organisme ne réagit guère, du moins d’une manière apparente ; et pourtant nous érigeons encore en grandeur une hauteur de son, une intensité de lumière, une saturation de couleur.Mais notre exposé se condamnait ainsi, comme nous le faisions pressentir, à rester schématique.Et pour paraphraser Christian Navlet  » le bonheur vient de surcroît « … mais pas toujours.Par un instinct naturel, et parce qu’on aime mieux, en imagination au moins, être dupeur que dupé, c’est du côté des fourbes que se met le spectateur.Tantôt eues empêcheraient le corps de prendre, en face d’un objet, l’attitude appropriée au rappel de l’image : tantôt elles coupe­raient à ce souvenir ses attaches avec la réalité présente, c’est-à-dire que, supprimant la dernière phase de la réalisation du souvenir, supprimant la phase de l’action, elles empêcheraient par là aussi le souvenir de s’actualiser.Voyous ce qui en résultera.Cette direction du désir ne peut guère être contestée par personne, et, pour notre part, nous l’admettons ; mais la définition précédente est trop étroite, car elle ne s’applique qu’aux actes conscients et plus ou moins volontaires, non aux actes inconscients et automatiques qui s’accomplissent simplement suivant la ligne de la moindre résistance.Cette loi avait pour vocation initiale de créer des leviers supplémentaires pour développer l’entrepreneuriat en France et soutenir les startups en mal de financements, créateur des emplois de demain.C’est ainsi que les mille positions successives d’un coureur se contractent en une seule attitude symbo­lique, que notre œil perçoit, que l’art reproduit, et qui devient, pour tout le monde, l’image d’un homme qui court.C’est à nouveau ce principe qui est mis en application aujourd’hui pour « restaurer les marges des entreprises », en espérant que celles-ci renvoient ensuite l’ascenseur en embauchant ou en augmentant les salaires.C’est en fait le pire moment pour vouloir tout résoudre par l’austérité…Toutes les choses qu’on présente au peuple comme respectables, et qui ne sont pas belles, sont méprisables ; dégoûtantes ; des ordures.

Share This: