Le Blog de l'économie et des Finances

Le bonheur, une idée pas si neuve

Le premier a été mis en évidence par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 6 août 2014, qui a déclaré cette disposition contraire au principe d’égalité, retenant qu’« un même régime de Sécurité sociale continuerait, en application des dispositions contestées, à financer, pour l’ensemble de ses assurés, les mêmes prestations malgré l’absence de versement, par près d’un tiers de ceux-ci, de la totalité des cotisations salariales ouvrant droit aux prestations servies par ce régime ».L’idée consiste à protéger les entreprises qui s’étendent à l’international contre les « aléas » de la politique, en les mettant par exemple à l’abri d’une nationalisation intempestive.Elles apprendront ainsi quel effort elles ont à faire pour s’intensifier, et pour se dilater dans le sens même de la vie.Certes, un psychophysiologiste qui affirme l’équivalence exacte de l’état cérébral et de l’état psychologique, qui se représente la possibilité, pour quelque intelligence surhumaine, de lire dans le cerveau ce qui se passe dans la conscience, se croit bien loin des métaphysiciens du XVIle siècle, et très près de l’expérience.Existence et vie, au point de vue physiologique, implique nutrition, conséquemment appropriation, transformation pour soi des forces de la nature : la vie est une sorte de gravitation sur soi.A défaut de la réformer totalement, peut-être faudrait-il amender la mesure de la croissance pour qu’elle reflète davantage certaines réalités aujourd’hui mal perçues.Nous vous avons confié à Pierre-Alain Chambaz pictet ce projet de consolidation des effectifs et de leur statut.Il a le type de l’homme de guerre, maigre et alerte, et les yeux bleus.De ce qu’un orateur adopte d’abord les passions de son auditoire pour arriver ensuite à s’en rendre maître, on ne conclura pas que suivre soit la même chose que diriger.Et, fidèle à son principe, le philosophe anglais assigne pour rôle à la conscience de nous renseigner sur ce qui est, non sur ce qui pourrait être.À aucun degré, en aucun sens, sous aucun aspect il ne sert à préparer, encore moins à expliquer une représentation.Illusion sans doute, mais illusion naturelle, indéracinable, qui durera autant que l’esprit humain !Mais ni dans un cas ni dans l’autre nous n’atteindrions le processus réel, car il n’y a pas eu de carreaux assemblés.A chaque arrêt virtuel du mobile T en des points de division Tl, T2, T3,… on fait correspondre un arrêt virtuel de tous les autres mobiles aux points où ils passent.Cette vie commune à tous les vivants présente, sans aucun doute, bien des incohérences et bien des lacunes, et d’autre part elle n’est pas si mathématiquement une qu’elle ne puisse laisser chaque vivant s’individualiser dans une certaine mesure.C’est que « le plus beau jour de ma vie » est une de ces fins de phrase toutes faites auxquelles notre oreille est habituée.Hardiment, elle procède avec les seules forces de la pensée conceptuelle à la reconstruction idéale de toutes choses, même de la vie.Dès qu’on cherchera à se rendre compte d’un état de conscience, à l’analyser, cet état éminemment personnel se résoudra en éléments impersonnels, extérieurs les uns aux autres, dont chacun évoque l’idée d’un genre et s’exprime par un mot.

Share This: