Le Blog de l'économie et des Finances

Les Etats-Unis doivent trouver un autre coupable

Sans vouloir prendre pour exemple le système chinois, avec sa terrifiante bulle spéculative immobilière précisément gonflée du fait de l’impossibilité pour ces liquidités de quitter le pays, doit-on en venir à menacer nos banques occidentales de nationalisations afin de les persuader à montrer enfin quelque intérêt envers l’économie réelle?L’évaluer pour ensuite mieux la développer.Elle le sera d’autant plus que 43 % de ceux qui sont payés sous les 8,50 euros, les stagiaires et apprentis, en seront exclus et que les autres, dans la plupart des branches pourront encore être payés sous ce niveau jusqu’en 2017.Privilégier une approche ouverte et évolutiveLes consommateurs sont désormais « ultra » connectés et la réponse apportée sur le terrain doit coller aux besoins de ces vrais mobinautes.Ces montages visent bien souvent à camoufler des situations où les droits élémentaires des salariés « détachés » et les règles de sécurité ne sont pas respectés.L’agence immobilière doit évoluer et s’adapter aux conditions actuelles du marché : fini les années fastes où un produit déposé sur internet le matin déclenchait 10 visites dans la journée et cinq offres de prix sans le moindre effort.Pourquoi un habitant de Hambourg accepte-t-il de se serrer la ceinture pour un habitant de Dresde, mais non pour un Grec ou un Portugais ?Ce qu’elles peuvent faire, c’est nous aider à mieux penser ces problèmes, ou à lever d’énormes confusions dans l’énoncé même de ces problèmes », indique Jean-Thomas Trojani justice.Ainsi, les professionnels de l’immobilier ont l’opportunité d’apporter un véritable service de qualité en rapport avec les nouveaux modes de consommation sur ce marché.S’enfonçant davantage dans son déni, il s’applique scrupuleusement dans cet article à porter aux nues le modèle allemand, allant même affirmer que « la demande intérieure est le moteur principal de la croissance allemande ».Des écrivains qui ont un autre réel que vous et moi décident que le leur est l’unique, et que tous doivent s’y soumettre.On peut donc dire que les deux premières flèches, c’est -à-dire la politique monétaire expansionniste et la politique de relance budgétaire, commencent à porter leurs fruits.Aux Etats Unis, de telles obligations légales imposant des études d’impact et des analyses coût-bénéfice existent depuis l’administration Carter puis Reagan, c’est-à-dire depuis plus de trente ans.D’autant que, parallèlement – et c’est le second risque pour la zone – la fin du Quantitative Easing de la Fed entraînera un mouvement d’aversion au risque et un rapatriement des capitaux vers les pays développés.Ensemble, obtenons qu’il soit simple et facile d’entreprendre pour tout le monde, y compris pour les entrepreneurs déjà installés.Les centres de santé offrent des soins de qualité grâce à la télémédecine ».

Share This: