Le Blog de l'économie et des Finances

Les routes du commerce et des idées

Au contraire, pour ma conscience qui percevait cet état interne, point n’était besoin d’une compa­raison de ce genre ; l’intensité lui apparaissait comme une qualité inexpri­mable de l’état lui-même.Or, dans cette circulation de glycose et dans cette accumulation de glycogène, il est aisé de voir que tout se passe comme si l’effort entier de l’organisme s’employait à approvisionner d’énergie potentielle les éléments du tissu musculaire et aussi ceux du tissu nerveux.Il va de soi que cette enième version d’ « après moi le déluge » se fiche éperdument de stabilité financière, de la classe moyenne, de la qualité de nos emplois, etc…L’investissement d’antan a aujourd’hui cédé la place au trading, la manipulation des cours en bourse étant quotidienne afin tout à la fois de maximiser les profits sur le court terme, de satisfaire les actionnaires et de gonfler les rémunérations des directions générales.Car telle est la nature d’une existence purement logique qu’elle semble se suffire à elle-même, et se poser par le seul effet de la force immanente à la vérité.Le cerveau ne doit donc pas être autre chose, à notre avis, qu’une espèce de bureau téléphonique central : son rôle est de « donner la communication », ou de la faire attendre.Les technologies défensives utilisées de manière conventionnelle par les entreprises ne les protègent pas toujours efficacement contre les menaces de nouvelle génération.Si les souvenirs errent, indifférents, dans une conscience inerte et amorphe, il n’y a aucune raison pour que la perception présente attire de préférence l’un d’eux : je ne pourrai donc que constater la rencontre, une fois produite, et parler de ressem­blance ou de contiguïté, — ce qui revient, au fond, à reconnaître vaguement que les états de conscience ont des affinités les uns pour les autres.Ce qui disparaît dans un cas comme dans l’autre, c’est la réflexion apparente de l’ébranlement sur lui même, le retour de la lumière à l’image d’où elle part, ou plutôt cette dissociation, ce discernement qui fait que la perception se dégage de l’image.Bien sûr, le scénario de référence de la période « nouvelle normalité » d’après crise a toujours supposé une croissance économique globale plus lente que durant la période d’expansion d’avant 2008. Dans cet état, Arnaud de Lummen fonctionne au maximum de ses capacités.On résumerait donc tout ce qui précède en disant que le mécanisme de notre connaissance usuelle est de nature cinématographique.Et une seule explication : si les Français n’achètent pas, c’est que le LOGEMENT NEUF est trop cher, le plus cher d’Europe.La première fonction de la per­ception est précisément de saisir une série de changements élémentaires sous forme de qualité ou d’état simple, par un travail de condensation.Un certain temps s’écoule avant que l’enfant arrive à toucher du doigt le point précis de la peau où il a été piqué.L’étude d’un de ces organismes nous fait donc tourner dans un cercle, comme si tout y servait de moyen à tout.Mais, puisque j’applique la même méthode, j’arrive au même résultat ; une troisième vue va simplement s’intercaler entre les deux autres.En fonction de vos envies, ne maquez pas non plus la Mano de Desierto, gigantesque sculpture de 11 mètres en plein cœur du désert, la mine de cuivre de Chuquicamata, exploitée encore aujourd’hui à ciel ouvert ou la Cordillera del Sal, dans la Valle de la Luna où l’on écoute le « bruit du silence ».Mais dès qu’il veut rattacher le présent au passé et prévoir l’avenir, il est bien obligé d’abandonner cette position centrale, de replacer toutes les images sur le même plan, de supposer qu’elles ne varient plus pour lui mais pour elles, et de les traiter comme si elles faisaient partie d’un système où chaque changement donne la mesure exacte de sa cause.La perception n’est alors qu’une sélection.La partie agricole des négociations comportait également un volet exportations.Mais, à mesure qu’on s’élève dans la série animale, on voit la forme même du corps dessiner un certain nombre de directions bien déterminées, le long desquelles cheminera l’énergie.

Share This: