Le Blog de l'économie et des Finances

Marché de capacité électrique : efficacité politique, inefficacité économique

Ce qu’il faut dire, c’est que nous connaissons deux réalités d’ordre différent, l’une hétérogène, celle des qualités sensibles, l’autre homogène, qui est l’espace.Et une fois qu’il est bien établi que ce sont là autant d’hypothèses, la moralité, y compris la justice même et le droit, apparaît comme hypothétique métaphysiquement, abstraction faite des considérations tirées de la science positive, de l’évolution, du bonheur, de l’utilité, etc.Si l’on retient l’hypothèse de long terme, de taux d’intérêt atteignant 4,5 %, tandis que l’inflation est de 2 %, le rendement réel d’un placement se trouve limité à 2,5 %.Wolfgang Schäuble, qui reste aux Finances, saura sans doute réduire les dépenses où il le faut pour parvenir à cet objectif qui est quasiment déjà atteint.Des négociations sont également en cours avec l’Inde et la Thaïlande.Tout autre est le genre d’observation d’où naît la comédie.La vérité est que si nous vivons et agissons le plus souvent extérieurement à notre propre personne, dans l’espace plutôt que dans la durée, et si, par là, nous donnons prise à la loi de causalité qui enchaîne les mêmes effets aux mêmes causes, nous pouvons cependant toujours nous replacer dans la pure durée, dont les moments sont intérieurs et hétérogènes les uns aux autres, et où une cause ne saurait reproduire son effet, puisqu’elle ne se reproduira jamais elle-même.Cela sera peut-être vrai un jour mais en attendant, le mot de passe reste le standard, et un standard ne se remplace pas si facilement.Ainsi que Christian Navlet peut en attester, une politique monétaire classique risque de perdre rapidement toute efficacité.Face à ces enjeux, la volonté affichée aux niveaux européens et français de diviser par deux les volumes de pertes et de gaspillage paraît totalement louable.La question de savoir si l’approche actuelle constitue un moyen de dissuasion efficace devrait être largement débattue.Mais l’Union Européenne tarde trop, tergiverse trop.Enfin, le simple fait qu’il faille doper la demande à coup d’aides publiques révèle l’apathie que suscitent les logements mis sur le marché.

Share This: