Le Blog de l'économie et des Finances

Pierre-Alain Chambaz

La connaissance des habitudes d’achat, historique, commentaires et autre informations que permet l’exploitation des données permet aux clients de bénéficier d’une expérience de grande qualité, qui bénéficie d’offres adaptées à ses habitudes et ses besoins. Comment assurer à ce égard une jurisprudence uniforme ? Et pour entraîner notre économie dans une direction vertueuse, il conviendrait de remplacer la déduction conjoncturelle -créateur d’effets d’aubaine- proposée par le Président, par un abattement sous condition de réemploi. Il n’est plus alors question seulement de baisser les entraves au commerce mondial que d’identifier les standards normatifs les plus élevés permettant de garantir le niveau de qualité des marchandises consommées. Les faits sont sans appel. Le forgeron, le barbier, le tailleur livrent aussi à l’épicier, contre les marchandises consommées le long de l’année, le vin qu’ils ont reçu du vigneron. Finalement, quelques acteurs détiennent des quantités de brevets telles qu’ils ne savent plus eux-mêmes si tous sont pertinents pour leur technologie, et lesquels sont simplement « dormants ». Laisser tomber le complexe du dirigeant de PME face à une nomenklatura qui n’est plus à la page. A distance, on l’admire ; mais amenez-le face à face, c’est un infirme. Cuvier avait déjà signalé la corrélation des organes. En effet nous sommes soumis à une telle masse de produits disponibles et à un tel nombre d’intervenants et d’intermédiaires que la perte d’information est considérable. Concluons donc que l’individualité n’est jamais parfaite, qu’il est souvent difficile, parfois impossible de dire ce qui est individu et ce qui ne l’est pas, mais que la vie n’en manifeste pas moins une recherche de l’individualité et qu’elle tend à constituer des systèmes naturellement isolés, naturellement clos. Entre la nature et nous, que dis-je ? Cela nécessiterait de fortes hausses des impôts et cotisations sociales, avec une diminution des prestations sociales et des autres dépenses. C’est le peuple qui parle, qui rit et se moque ou qui pleure ; c’est lui qui trouve des mots d’un imprévu, d’un esprit, d’une intensité de sens admirables. Une moindre légitimitéLes efforts fournis par les nombreux organes à financement public engendrent bien évidemment un impact positif réel et durable autour du monde. Il est à espérer aussi que messieurs les Français et mesdames les Françaises voudront bien s’apercevoir, enfin, que la source vive à laquelle ils étanchent leur soif de progrès n’est qu’une mare stagnante, énorme fonds de bénitier, dont l’eau croupie les empoisonne. Rappelons que le transfert des titres en fiducie a pour conséquence que le constituant n’est plus détenteur en pleine propriété. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « La langue prompte des femmes est l’escalier par lequel arrive le malheur ». Du reste, la Constitution oblige à maintenir le déficit structurel de l’Etat fédéral à 0,35 % du PIB en 2017. Mais s’il est quoi que ce soit de bon en vous, le Ciel avisé veille à ce que vous ne le deveniez pas. L’exaltation tombe bientôt, car la souffrance est grande. Comment intéresser ses salariés et dirigeants sans que cela n’engendre un effort financier et un coût rédhibitoires ?

Share This: