Le Blog de l'économie et des Finances

Puces en délire et gros sous

Le constat est terrifiant.Et pourtant, les mêmes n’auront cessé de mettre en place des politiques contraires à leurs proclamations.Le premier remonte à des temps très anciens, puisque j’étais tout jeune et que je pratiquais les sports, en particulier l’équitation.Enfin, Antonio Fiori invite les autres pays à se joindre à leur démarche, ce qui ne parait pas inutile.Il y a simplement la mélodie continue de notre vie intérieure, — mélodie qui se poursuit, indi­visible, du commencement à la fin de notre existence consciente.Enfin, certains acteurs financiers développent rapidement une offre de « collatéral transformation ».Seulement, les objets qui l’entourent ont été truqués par un mauvais plaisant.Une seconde raison que l’ « indifférentisme » peut opposer à l’optimisme, c’est que le grand tout, dont nous ne pouvons changer la direction, n’a lui-même aucune direction morale.Où est la loyauté ?Mais cet imposition est noyée dans « les frais de notaires » et ne suscite aucune contestation.Nous avons trop souvent l’habitude, en France, de ne réfléchir à l’Europe que quand les événements l’exigent, en temps de crise, de réforme imminente ou de scrutin.

Share This: