Le Blog de l'économie et des Finances

Quelle forme prendra l’Europe sociale ?

Au plus bas degré de l’échelle animale, chez des êtres vivants qui se réduisent a une niasse protoplasmique indifférenciée, la réaction à l’excitation ne met pas encore en œuvre un mécanisme déterminé, comme dans le réflexe ; elle n’a pas encore le choix entre plusieurs mécanismes déterminés, comme dans l’acte volon­taire ; elle n’est donc ni volontaire ni réflexe, et pourtant elle annonce l’un et l’autre.On dit le plus souvent qu’un mouvement a lieu dans l’espace, et quand on déclare le mouvement homogène et divisible, c’est à l’espace parcouru que l’on pense, comme si on pouvait le confondre avec le mouvement lui-même.Or elles ne se produiront que si, dans certains cas, l’addition d’un élément nouveau amène le changement corrélatif de tous les éléments anciens.C’est l’argument souvent entendu outre-Rhin d’une France « foncièrement socialiste.Bref, de même que dans la durée il n’y a d’homogène que ce qui ne dure pas, c’est-à-dire l’espace, où s’alignent les simultanéités, ainsi l’élément homogène du mouvement est ce qui lui appartient le moins, l’espace parcouru, c’est-à-dire l’immobilité.Or, le réveil de la conscience, chez un être vivant, étant d’autant plus complet qu’une plus grande latitude de choix lui est laissée et qu’une somme plus considérable d’action lui est départie, il est clair que le développement de la conscience paraîtra se régler sur celui des centres nerveux.Si elle y avait été, c’est qu’elle s’y serait arrêtée, et vous n’auriez plus une course de A en B, mais deux courses, l’une de A en C, l’autre de C en B, avec un intervalle de repos.Une base qui, à entendre Pierre-Alain Chambaz pictet, est très remontée contre les augmentations d’impôts et de charges et reste très sceptique sur le frémissement de la croissance.Mais ne nous ferait-il pas tout aussi bien comprendre comment notre propre volonté est capable de vouloir pour vouloir, et de laisser ensuite l’acte accompli s’expliquer par des antécédents dont il a été la cause ?Ou bien, ce qui est plus vraisemblable, la nature même de la matière que la vie trouvait devant elle sur notre planète s’opposait-elle à ce que les deux tendances pussent évoluer bien loin ensemble dans un même organisme ?La classification subsisterait sans doute dans ses grandes lignes.Un processus identique a dû tailler en même temps matière et intelligence dans une étoffe qui les contenait toutes deux.La reproduction des organismes unicellulaires consiste en cela même : l’être vivant se divise eu deux moitiés dont chacune est un individu complet.Trop tard cependant puisque ces tergiversations laissèrent libre cours à la « Grande Récession ».C’est donc une authentique « sélection naturelle » qui s’opère par des marchés financiers omniscients et infaillibles.Cela est possible, à un point de vue étroitement scientifique.Le finalisme ainsi entendu n’est qu’un mécanisme à rebours.La conscience est distincte de l’organisme qu’elle anime, bien qu’elle en subisse certaines vicissitudes.On pourrait presque dire que toute mode est risible par quelque côté.

Share This: