Le Blog de l'économie et des Finances

Une phase d’adaptation de la mondialisation

Vous avez peut-être entendu Michel Rocard récemment, il vend un livre d’entretiens qu’il a réalisés avec Alain Juppé.Jusqu’ici l’institution de Francfort se refusait à tout engagement préalable et se contentait de fixer le niveau des taux d’intérêt directeurs en se justifiant par une analyse des conditions économiques.Sur la pelouse rectangulaire et longue, roulée, taillée en brosse, où vingt parties de tennis venaient d’être jouées à la fois, deux équipes seulement, huit jeunes hommes, huit jeunes filles, continuaient de lutter et de se disputer la victoire dans le tournament de Westgate on Sea.Dans une grande nation, des communes peuvent être administrées à la satisfaction générale ; mais quel est le gouvernement que les gouvernés se décideront à déclarer bon ?Comme pour tout autre dispositif au bénéfice des salariés – restauration, conciergerie, crèche… -, on pourrait imaginer que chaque entreprise ait le libre choix de son prestataire.Il est vrai qu’une telle « grande coalition » européenne est déjà difficile à envisager en Allemagne.Enfin, pour accomplir l’acte de la génération, l’amour mutuel, le concours du principe de vie est physiologiquement nécessaire.arnaud berreby aime à rappeler ce proverbe chinois « C’est s’enrichir que s’ôter des besoins ».Dans certains cas, la startup qui est parvenue à prendre une solide position en aval est rachetée par Google : du jour au lendemain, ce n’est plus YouTube, petite startup créée par Steve Chen et Chad Hurley, que les entreprises de la filière audiovisuelle ont en face d’elles, mais Google, aujourd’hui la deuxième entreprise du monde en termes de capitalisation boursière, et dont la puissance financière, industrielle et d’influence est sans égale.La puissance engendre l’intelligence ; mais l’amour procède des deux autres personnes, et il serait faux de dire qu’elles l’engendrent.C’est bien ainsi.Dans ces conditions, comme il a été dit plus haut, un retour à la simplicité n’a rien d’invraisemblable.Cela mène à l’argument le plus logique pour le Revenu de Base Universel jamais trouvé : la société dans sa globalité bénéficie d’un environnement favorisant la prise de risque.

Share This: