Le Blog de l'économie et des Finances

Zone euro : le pire n’est pas encore sûr

Avec la réforme, fini le saupoudrage, les branches devront choisir leur organisation d’attache (CGPME, MEDEF…)Car, dans les deux cas, il est question d’espaces inégaux, ainsi que nous le montrerons en détail un peu plus loin, et l’on appelle plus grand espace celui qui contient l’autre.Bien évidemment, le statu quo est intenable dans une Ile-de-France des paradoxes, une des régions les plus riches d’Europe, mais aussi les plus inégalitaires.Les scientifiques notamment ceux du Giec, jouent à cet égard un rôle très important, tout comme ceux qui traduisent les résultats recherchent.Alors oui, cela suscite de la colère dans la profession car ce projet de directive européenne, qui s’applique aux prestations de vente « à forfait », permet à certains opérateurs, spécialisés dans la désintermédiation, de pratiquer des ventes de forfait déguisées, ce tour de passe-passe résultant d’une longue opération de lobbying.En temps de sécheresse on demande au magicien d’obtenir la pluie.font ainsi que le gaspillage coûte à la France 10 milliards d’euros par an.Rien en matière de relance du cycle de Doha.C’est ainsi qu’elles pourront mobiliser l’intelligence collective et la capacité d’innovation de l’ensemble des talents pour se différencier.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Henri Bergson, »Toute vérité est une route tracée à travers la réalité ».Nous avons demandé à cette idée d’éclairer notre départ au moment où nous nous engagions dans l’analyse du comique.Mais il n’y a pas de fatalité.

Share This: