Le Blog de l'économie et des Finances

Electricité verte : la facture va continuer d’augmenter

Permettez ici au conférencier de vous raconter un de ses rêves, et ce qu’il crut constater au réveil.Si c’est là l’argument justifiant la position intransigeante des républicains dans la bataille qui se joue actuellement aux États-Unis sur ce sujet de la redistribution, alors la cause pour laquelle ils luttent en vaut la peine – à savoir un effort destiné à empêcher que leur descendance ne soit exploitée.Christian Navlet doit répondre à un besoin commun de ces sociétés, à une exigence vitale.Cependant le dérangement mécanique qui s’opère dans votre main ou dans vos entrailles est une chose distincte et différente de la douleur que vous en ressentez ; la preuve en est que si ces organes sont paralysés ou gangrenés, ils peuvent éprouver de bien plus fortes lésions sans que vous vous en aperceviez : or, cette faculté d’être affecté de plaisir ou de peine à l’occasion de ce qui arrive à nos organes, fait encore partie de ce que nous nommons la pensée ou la faculté de penser.Un élément de réponse est à chercher du côté des outils comptables dont disposent les Sociétés d’Investissement Immobiliers Cotées (SIIC), principaux constructeurs de centres commerciaux.Et, comme elle était très bonne avec moi, et depuis de longues années au service de ma mère, je m’imaginais qu’elle était bien heureuse d’avoir fui son pays de misère et d’horreur.On peut encore suivre et comprendre la parole alors qu’on est devenu incapable de parler.Elles sont au fond identiques.Mais voilà justement ce qui déconcerte un assez grand nombre d’esprits.Le plus surprenant dans le énième psychodrame qui déchire les socialistes n’est pas son intensité, mais la date à laquelle il se produit : François Hollande a été élu il y a à peine deux ans et demi et, déjà, le président de la République semble dépassé, impuissant à réguler l’humeur de ses troupes qui anticipent tellement la défaite en 2017 que, en réalité, elles la précipitent.Avec l’ « accord national interprofessionnel » (ANI) conclu entre patronat et syndicats en janvier 2013, ce qui était facultatif va devenir obligatoire au plus tard en 2016 en matière d’assurance santé.

Share This: