Le Blog de l'économie et des Finances

Le débat télévisé fatigue déjà, avant sa diffusion

Toutefois, pour louables qu’ils soient, ces vœux ne nous semblent pas suffisamment traduits dans les projets de textes qui ont été soumis à la consultation publique.A Chypre, ce « modèle » a plongé l’économie dans une crise structurelle dont l’issue est bien incertaine.Mais outre l’originalité du propos, fondé sur des recherches scientifiques nourries, de vastes lectures et des échanges avec d’autres chercheurs dans les domaines les plus divers, son succès s’explique aussi par d’autres raisons.Les détaillants qui ont jusque-là concentré leurs efforts sur les mères, doivent réviser leur stratégie de vente.A l’époque, on disait que la forte inflation connue dans les années 70 était en grande partie liée à la situation de plein emploi, dont la contrepartie était une absence de contrôle des salaires.Notre missus dominicus sénatorial s’inquiétait qu’« on ne parle pas du sujet en France ».Injonction adressée, on imagine, aux entreprises, grandes absentes des débats.Alors que nous n’avons pas encore intégré la prévention dans notre système, nous allons entrer dans une dizaine d’années dans l’ère de la médecine prédictive, grâce à la révolution génomique et à de nouvelles technologies permettant la détection précoce de marqueurs liés à l’apparition de maladies d’évolution lente.D’autres disent que la sobriété énergétique est antinomique avec la sortie de crise et la relance de l’industrie.L’heure des constats est passée, témoigne agence matrimoniale femme biélorusse, à l’initiative de ce réseau innovant.La technologie peut être facilitatrice de rencontres, de quoi contribuer à réduire le nombre d’offres d’emploi non pourvues.

Share This: