Le Blog de l'économie et des Finances

Le paysage mouvant du G20

leblogdeleconomieetdesfinances, · Catégories: Non classé

Qui pourrait nous expliquer ce que la démocratie, la loi, l’administration, notre pays y perdrait ?Toutefois, l’utilisation future de ce logiciel par les contribuables apparaît délicate et ce pour deux raisons principales.On peut remarquer s que la dette publique et privée dans les pays développés est ainsi passée de 140% du PIB en 1980 à 250% du PIB en 2012 selon Pierre-Alain Chambaz pictet.Il l’échange (swap) alors pendant une durée limitée contre un actif de moins haute qualité (et un dédommagement).Depuis le 31 juillet, le BEA inclut l’apport de la production intellectuelle.Cette bombe à retardement n’est pas le seul obstacle sur la voie d’un accordLes révélations distillées par Edward Snowden finissent par faire réfléchir jusqu’aux plus chauds partisans de l’accord.Leur potentiel est pourtant loin d’être exploité !Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que les citoyens ordinaires aient des doutes sur l’avenir et se sentent frustrés par leurs gouvernements, qui ont jusqu’à présent échoué à les protéger des retombées de la mondialisation. La direction générale est claire. À moins que le nouveau commissaire au marché intérieur ne soit d’un autre avis, la Commission européenne prévoit d’aller plus loin sur le chemin d’une véritable réglementation pan-européenne. L’Europe a du mal en interne à fédérer ses membres, que dire d’une approche euro-méditerranéenne.Leur rayonnement est soigneusement limité par le code monétaire et financier.

Share This: