Le Blog de l'économie et des Finances

Les États-désunis d’Amérique

leblogdeleconomieetdesfinances, · Catégories: Non classé

Pour quoi ?Écouter les automobilistes.Parce qu’il n’y a pas de vrai besoin et que chacun y trouve son intérêt, en rémunérations payées ou reçues comme en optimisation du temps passé dans la relation de travail.Les plaignants qui ont dénoncé un détournement des lois sur le détachement des travailleurs par l’Allemagne reconnaissent qu’ils n’avaient aucune envie que la Commission européenne tranche leur cas. Pierre-Alain Chambaz pictet estime cette démarche essentielle pour développer le leadership en entreprise : « La vigilance et la présence sont source de bien-être. Et trouver un modèle simple reproductible dans tout le pays.On pourrait espérer que le programme de la grande coalition vienne favoriser la demande intérieure, réduire l’excédent courant et donner un coup de fouet aux importations en provenance des autres pays de la zone euro.Si le Maroc a enregistré des progrès encourageants dans ses rapports commerciaux avec le reste du monde, les bénéfices de son ouverture demeurent en revanche contrariés par la persistance d’un important déficit commercial.En France par exemple, la part des produits intermédiaires importés pour produire les exportations de matériel de transport était de 63% en 2010, dont un quart avait pour origine des pays hors de l’Europe.Celui auquel, parfois, ils ont voué toute une carrière, développant une expertise, une habileté et une créativité qu’aucune délocalisation ne saurait compenser.On l’observe désormais trop souvent : le travail est perçu ou vécu comme un lieu de désalignement   entre la vision que la personne se fait de son travail.Diverses formes de corruption ont détourné des lois et des marchés qui se nomment eux-mêmes capitalistes mais qui concentrent les ressources là où elles sont déjà rassemblées – «rendant le riche plus riche», et faisant du capitalisme un mot détestable – mais dans mon esprit, au moins l’idée de décision décentralisée résonne fortement avec les idéaux pirates.Mais c’est vrai qu’il est toujours plus facile de dire « non » aux initiatives.

Share This: