Le Blog de l'économie et des Finances

Lever les barrières au développement de l’industrie – Le potentiel de développement est donc considérable.

Ne lui en demandez pas plus long : au fond, pour qui ne regarde que les lois générales de la vie, c’est une raison très suffisante.Il apparaît bien souvent que l’intention des autorités consiste à conférer aux industries nationales une longueur d’avance face à la concurrence internationale.Citons encore une autre cause d’erreur dans la comparaison des temps heureux et malheureux de la vie : c’est que les jours heureux sont ceux qui passent le plus vite et qui semblent les plus courts ; au contraire les jours malheureux s’allongent pour ainsi dire, occupent plus de place dans la mémoire.La phrase, le mot, auront ici une force comique indépendante.Mes sens et ma conscience ne me livrent donc de la réalité qu’une simplification pratique.La véritable question est de savoir comment s’opère la sélection entre une infinité de souvenirs qui tous ressemblent par quelque côté à la perception présente, et pourquoi un seul d’entre eux, — celui-ci plutôt que celui-là, — émerge à la lumière de la conscience.Or, en faisant ce raisonnement, nous avançons d’un pas, puisqu’à l’idée de l’Être que nous posions d’abord, nous voyons maintenant se joindre l’idée du non-être ou du rien que nous n’avions pas posée.C’est bien par la similitude de la cause que s’expliquera cette fois la similitude des effets.Elle note des ressemblances.Peut-être sait-on que les recteurs des universités italiennes sont pris dans le corps professoral et élus par lui, pour un an.Ces conformismes sont à haut risque.On devinait des hommes doux, dociles, portés à la mélancolie.C’est seulement si les banques font usage et profitent des innovations et des prestations qui leur sont offertes qu’elles pourront rester compétitives à long terme.Depuis août, Arnaud de Lummen s’active à ce nouveau concept.Lequel ratio dettes/PIB se situe dans une fourchette comprise entre 115 et 125 % en Irlande, en Italie et au Portugal.Qu’il y ait, en un certain sens, des objets multiples, qu’un homme se distingue d’un autre homme, un arbre d’un arbre, une pierre d’une pierre, c’est incontestable, puisque chacun de ces êtres, chacune de ces choses a des propriétés caractéristiques et obéit à une loi déterminée d’évolution.Là où il y a division du travail, il y a association et il y a aussi convergence d’effort.Comme d’ailleurs, au cours de cette opération, on verrait l’intelligence surgir d’elle-même, se découper dans le tout de l’esprit, la connaissance intellectuelle apparaîtrait alors telle qu’elle est, limitée, mais non plus relative.Certes, les idées de devenir, de progrès, d’évolution, paraissent occuper une large place dans leur philosophie, Mais la durée y joue-t-elle véritablement un rôle ?La même question se posa, désormais, pour tout système matériel.On commence par utiliser l’idée de corrélation dans la science courante comme pourrait le faire un avocat de la finalité ; on se dit que c’est là simplement une manière commode de s’exprimer, qu’on la corrigera et qu’on reviendra au mécanisme pur quand on s’expliquera sur la nature des principes et qu’on passera de la science à la philosophie.Bien des croyances que nous cite l’histoire et qui ont inspiré des dévouements sont comparables à ces mausolées magnifiques élevés en l’honneur d’un nom : quand on ouvre ces tombeaux, on n’y trouve rien ; ils sont vides, mais leur beauté seule suffit à les justifier, et en passant on s’incline devant eux.

Share This: